Home
UNE JOURNEE BIEN REMPLIE DANS LA VIE D’UN PNC SUR MOYEN-COURRIER

UNE JOURNEE BIEN REMPLIE DANS LA VIE D’UN PNC SUR MOYEN-COURRIER

FABRICE PAOLILLO RESPONSABLE PEDAGOGIQUE CCA ET PNC

VOUS FAIT VIVRE UNE JOURNEE DE PNC, FICTIVE MAIS REALISTE, SUR MOYEN-COURRIER

Hôtesse de l’air/steward, PNC: un  métier formidable qui vous permet en quelques heures de traverser les fuseaux horaires et de vivre des expériences humaines uniques. Afin de mieux comprendre ce métier, nous allons détailler heure par heure une journée telle que la vivrait un PNC lors de la rotation Paris CDG  –Bari -Rome -Paris CDG :  vol moyen-courrier dont la durée normale de rotation (temps de service en vol ou TSV) est de 5h30mn.

 

Avant le décollage de Paris CDG

 21:00 – Briefing de l’équipage à CDG. Les spécificités du vol sont détaillées: passagers handicapés, repas spéciaux, rappel des procédures de sécurité… et informations sur le vol.

 21:40 – Arrivée à l’avion. Contrôle des équipements de sécurité et du chargement.

 22:00 – Arrivée des 180 passagers à l’avion dont 4 personnes handicapées. Beaucoup de passagers partent en groupe. Ils prennent beaucoup de temps pour s’installer et discutent entre eux. Déjà 15 minutes de retard. Deux passagers manquent à l’appel. Une passagère située à la sortie de secours refuse de ranger son sac dans le compartiment à bagage.

Si un accident nécessitant l’évacuation se produisait, une personne trébuchant sur  un sac pourrait ralentir l’évacuation et mettre en péril la vie de nombreux passagers. Les études ont montré qu’un avion doit être évacué en moins de 90 secondes par seulement la moitié  des issues .

22:40 – Les deux passagers qui manquaient sont enfin arrivés. Ils se promenaient dans les boutiques et n’ont pas entendu les annonces.

23:00 – L’appareil se dirige vers la piste avec 30 minutes de retard. L’équipage se met en place pour les démonstrations de sécurité.

 A la fin de la présentation, il est demandé aux voyageurs de consulter la notice explicative qui est disponible dans la pochette du siège. C’est un moment important ignoré par beaucoup de passagers. Ils pensent souvent que les équipements sont les mêmes d’un avion à l’autre. Ce n’est pas forcément le cas. Selon les types d’appareils, les masques à oxygène peuvent se trouver, au- dessus  ou dans des appareils plus anciens, dans le siège. Certains doivent être décrochés, d’autres juste tirés…. Les gilets peuvent avoir différents types de fermeture. Il en est de même pour les portes.

Accélération-arrêt sur la piste de décollage. Suite à une alarme dans le cockpit, l’équipage technique décide d’arrêter le décollage afin de retourner au parking pour effectuer quelques vérifications techniques.

 Décollage puis en vol

 23:30 – Les vérifications techniques étant terminées, l’appareil décolle enfin pour Bari

 00:00 – Début du film

 00:10 – Distribution des repas. Petits plateaux avec une sélection de boissons softs proposée gratuitement.

 03:00 – Préparation de la cabine pour l’atterrissage (rangement…). Plus aucun bagage ne se trouve au niveau des issues de secours. Les allées et les WC sont libres.

 Atterrissage à Bari

03:30 – Atterrissage à l’aéroport de Bari .

04:20 – 90 passagers descendent de l’appareil. Les autres restent à bord. Afin de s’assurer que seules les personnes ayant pour destination Bari descendent, l’équipage vérifie les cartes d’embarquement. Malheureusement, des passagers censés rester dans l’avion se lèvent, ce qui ralentit la descente des autres (10 minutes de retard).

05.00 – Arrivée de 20 passagers. Embarquement et nouvelle démonstration de sécurité.

Décollage et arrivée à  Rome

05 :30 – Décollage pour Rome. Sur ce vol, il était prévu une distribution de verres d’eau. Mais les turbulences étant trop fortes, le personnel doit rester assis.

06:40 – Arrivée à l’aéroport de Rome. Le départ suivant était initialement prévu pour 07:30.

Arrivée au point de stationnement. Débarquement des 106 passagers. Attente de 25 minutes pour obtenir la passerelle spéciale pour les personnes handicapées.

07 30 – L’avion est vide, les équipes de ménage entrent en action.

07 :45 – Avec 25 minutes de retard (soit 65 min de retard depuis le début de la rotation), les nouveaux passagers arrivent. Le vol n’est pas plein. Seuls 55 passagers embarquent.

 08:00 – Tous les passagers sont installés. Cependant, la plupart n’ont pas respecté la place attribuée. Le centrage de l’appareil n’est pas bon.

Lorsque le centrage est trop vers l’avant, l’avion risque de mettre trop de temps à décoller, et une sortie de piste est possible dans des cas extrêmes.

08:10 – Le centrage est enfin bon, l’avion est prêt pour le départ.

Décollage pour Paris CDG

08:30 – Décollage. Arrivée initialement prévu à 09:30. Heure estimée réelle : 10:20

08:40 – Distribution du petit-déjeuner. Un passager a une tablette cassée, probablement dû à un passager du précédent vol qui a posé son enfant dessus.

08:55 – Une passagère s’évanouit au milieu de l’allée.

09 :00 – La passagère reprend connaissance. Ses constantes sont stables.

 10:20 – Préparation de la cabine pour l’atterrissage. Une alarme retentit aux WC. Un passager est surpris en train de fumer, mettant en danger l’ensemble des occupants de l’avion. Le commandant décide de contacter les services de police pour l’arrêter à son arrivée.

10 :40 – Arrivée, fin de rotation : le responsable de cabine  passe une annonce afin de demander à l’ensemble des passagers de rester assis . Le passager ayant fumé est remis à la police. Le reste des passagers débarque. Débriefing avec l’ensemble de l’équipage et rédaction des différents rapports d’incident.

Deux PNC  repartiront dans moins de 36 heures  pour CDG-Rome-CDG et d’autres s’envoleront  dans quelques jours en long-courrier avec 48 heures de repos dans un endroit de  rêve….Haut du formulaire

Futurs PNC, prochaine session de préparation au CCA le 19 janvier !

Contactez vite Fabrice Paolillo, Responsable Pédagogique  CCA, au: 01 75 43 79 00 ou: 06 60 69 56 24 et par email : fpaolillo@airtraining-academy.com . Information et inscription  ICI

 

Laisser un commentaire

*

*